Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Construction Maison Valencin Nord Isère - Maisons GEM

Mercredi 1er mai sous la flotte...

1 Mai 2013, 16:37pm

Publié par Nadine

Mercredi 1er mai sous la flotte...

Et la grêle, quelques éclairs, et une éclaircie ce soir. Il fait déjà moins froid que samedi (-1°C), on avait 2 cm de neige ! Quel temps ! J'ai eu peur pour les fleurs de mon pommier, qui sont raplapla, et pour le citronnier (qui a quelques boutons).

Du coup pas beaucoup de photos, car tout est gris. Le terrain est plein d'eau. Et mes 2 forsythias sauvés de l'année dernière ont à nouveau des signes de faiblesse. Malgré le froid et la pluie je commence à avoir des pucerons. Et je ne parle pas des Eleagnus...

Photo du groseillier à fleurs.

Malus en fleurs le 30/04/2013

Malus en fleurs le 30/04/2013

Mercredi 1er mai sous la flotte...

Le chat est content de sortir entre 2 averses. Il a plein de tiques.

Mercredi 1er mai sous la flotte...

Boutons du seringat

Mercredi 1er mai sous la flotte...

Boutons du sureau rouge

Mercredi 1er mai sous la flotte...

Boutons de la spirée van houttei

Mercredi 1er mai sous la flotte...

Fleurs de laurier cerise. Seulement 1/3 des lauriers ont des fleurs. Les autres ont quand même des bourgeons. Ils ne grandissent pas vite.

Mercredi 1er mai sous la flotte...

Haie du nord-est, au premier plan les photinias avec les nouvelles feuilles rouges (ils sont en boutons aussi).

Mercredi 1er mai sous la flotte...

Neige samedi dernier...

Mercredi 1er mai sous la flotte...

Photinia

Mercredi 1er mai sous la flotte...

Groseillier à fleurs

Mercredi 1er mai sous la flotte...

Malus

Mercredi 1er mai sous la flotte...

L'osier sous la neige

Mercredi 1er mai sous la flotte...

Le bain de soleil sous la neige ! On verra s'il est bien en aluminium qui ne rouille jamais...

Tout est en retard... le dimanche 5 mai, après un peu de soleil, c'est à nouveau la pluie ce soir. Tout est détrempé. Pas de fleurs de glycine, pas d'iris, les spirées débutent à peine, bref on attend...

Commenter cet article